Uncategorized

Harry Potter Film Wizardry — Brian Sibley

Les éditions Harper Design, pour la version rouge, et Bantam Press, pour la version bleue (celle que je possède), ont sorti en 2010 Harry Potter Film Wizardry, un magnifique livre illustré de 160 pages sur l’univers magique du sorcier avec lequel beaucoup d’entre nous ont grandi. J’ai tourné les pages de papier glacé les unes après les autres, étant un peu plus enchantée et émerveillée à chaque fois que j’apprenais quelque chose de nouveau sur la façon dont les films ont été tournés ou encore sur les relations qu’ont entretenus les acteurs pendant cette aventure. Cet ouvrage est riche en anecdotes et informations de toute sorte et, bien plus qu’un simple document sur la saga, il nous montre toutes les ficelles du cinéma : effets spéciaux, décors, jeu des acteurs, fabrication des objets les plus emblématiques du monde magique, costumes, etc. Les images sont superbes et nous découvrons au détour d’une page une carte du maraudeur, un catalogue de chez Barjow et Beurk, le programme de la coupe du monde de Quidditch, et j’en passe.

Il est évidemment difficile de faire une critique de ce genre de livre, alors je me contenterai de quelques commentaires très personnels. Je suis une grande fan de l’univers créé par J.K. Rowling et bien que certains aspects des films m’aient dérangée — notamment lorsque les réalisateurs ont été obligés de sauter des passages à mon sens importants dans les romans —, je suis toujours ravie de « voir » la magie. Faire travailler son imagination à la lecture d’un roman n’a jamais été mon fort, j’ai toujours eu du mal à recréer ces mondes en pensée, alors je prends énormément de plaisir à visionner les films, qui me permettent de m’évader, qui me font oublier un instant la terrible banalité du quotidien. J’avais un peu peur de voir tout ceci décortiquer, mais finalement, je suis plutôt heureuse d’avoir eu une vue de l’intérieur quant à la réalisation. Nous avons ici des témoignages des réalisateurs et des producteurs quant au choix des scènes à couper, des scènes à garder et de la façon dont on les adapterait à l’écran. J’ai trouvé les justifications plutôt solides ; le film ne s’attache pas à reproduire ce qu’on a lu dans le roman, mais à donner une autre vision du roman en se focalisant plus sur l’histoire personnelle d’Harry que sur les intrigues secondaires.

Le point fort de cet ouvrage est sa qualité esthétique immanquable. Les photos sont sublimes, la présentation l’est tout autant et le fait de pouvoir avoir entre les mains une invitation au bal ou le catalogue de la boutique des Weasley n’a pas de prix. Les textes sont soignés et nous expliquent de manière très pédagogique toutes les étapes de la réalisation des films. Pour chaque année, l’auteur a choisi quelques événements marquants — la partie d’échec pour la première année, le tournoi des Trois Sorciers pour la cinquième, etc — et s’attache à nous expliquer quels ont été les procédés utilisés pour avoir ce rendu final. Ce qui m’a peut-être le plus « intéressée », c’est l’avis des acteurs sur leurs personnages, leur sentiment vis-à-vis de ceux qu’ils ont incarné dans les films. Au travers de leurs paroles, on a aussi l’impression qu’ils formaient plus une grande famille qu’une équipe de travail.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et lorsque je me suis plongée dans ces pages, il m’a été difficile d’en sortir. Car même si l’on se rend compte que toute la magie que l’on voit à l’écran n’est en fait qu’un fond vert, on découvre aussi que costumes, décors et objets en tout genre participent à la création d’une atmosphère littéralement « magique ». Harry Potter n’est pas qu’une suite d’effets spéciaux, c’est aussi tout un travail artisanal et c’est peut-être cet aspect qui est le plus impressionnant dans le livre : comment des hommes ont-ils pu fabriquer tant de merveilles, de la Gazette du Sorcier au design du Nimbus 2000 en passant par Pré-au-Lard, qui a été entièrement recréé en miniature ? Des heures et des heures de travail et de passion.

Une partie du livre sur le Chemin de Traverse. Les pages se déplient, donc je n’ai pas pu prendre en photo la totalité. J’ai beaucoup aimé le « schéma » qui représente la disposition des différentes boutiques sur la fameuse allée.

Une double-page sublime sur le bal de la quatrième année, avec l’invitation sur la page de droite.

Aaaaaaaah ! Le Magicobus et Sirius Black, peut-être deux choses qui m’ont particulièrement marquée dans la saga Harry Potter. Je ne vous dirai pas comment ils ont fait pour créer un bus à trois étages, mais croyez-moi, c’est plutôt étonnant …

Je ne peux que vous conseiller de vous procurer Harry Potter Film Wizardry, si vous êtes vraiment fan de la saga et de tout ce qui l’entoure, afin de faire perdurer encore, l’espace d’un instant, la magie de ce monde dont on a tant rêvé, mais aussi afin de vous cultiver sur le plan purement technique (cinématographique). Les textes sont tantôt drôles tantôt instructifs, les images sont magnifiques et c’est avec regret que l’on tourne la dernière page ; la deuxième partie des Reliques de la mort ne figure pas dans le livre, sorti en 2010.

Publicités

8 réflexions sur “Harry Potter Film Wizardry — Brian Sibley

  1. Waouh j’aimerais trop avoir ce livre, il semble tellement complet ! La version française du livre coutait trop chère, mais je vais me renseigner sur celle ci ^^

    • La version anglaise coûte une trentaine d’euros, entre 30 et 35 pour être plus précise. Je trouve que pour un livre de cette facture, c’est relativement raisonnable :).

      • Je ne l’ai pas encore lu mais seulement feuilleté et il a l’air superbe ! C’est un gros volume (plus de 3kh) avec énormément de pages et d’infos : sur les films, les acteurs, les décors…

    • Ton commentaire m’a achevée :p. Saute sur le bouquin avant qu’il ne s’échappe ! (y a pas de mal de magie dedans, qui sait ce qu’il peut te réserver).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s