Uncategorized

Broderies — Marjane Satrapi

Édition : L’association
Date : 2003
Pages : 136

Connue pour le célèbre Persepolis, Marjane Satrapi n’a pas écrit qu’une seule bande dessinée. J’avais déjà lu Broderies il y a quelque temps de cela, mais j’ai décidé, par le plus grand des hasards, de le relire. Il est très difficile de faire un résumé de l’histoire, car c’est en réalité un condensé d’histoire. La grand-mère de Marjane a réuni quelques amies, sa fille et sa petite fille pour prendre le thé. L’action se situe à Téhéran et ce thé est l’occasion de bien des révélations, des révélations de femme dans l’Iran d’hier et d’aujourd’hui. Amour, divorce, mariage, virginité : tout est passé au crible de la façon la plus naturelle qui soit. On se rend compte qu’en 3 générations, certaines choses ont changé … Et d’autres sont restées les mêmes. Le combat de ces femmes pour la liberté sexuelle « à l’occidentale », pour avoir le choix de se marier avec la personne qu’elle souhaite, contre ce culte de la virginité n’est pas achevé. Les familles d’aristocrates demeurent à cheval sur ces principes et si certaines osent s’émanciper, d’autres sont contraintes au mariage, avec des hommes qu’elles ne connaissent pas et qui peuvent s’avérer peu scrupuleux. Broderie, c’est le nom que l’on donne à l’opération qui permet de reconstituer l’hymen, c’est-à-dire de retrouver sa virginité. Avec beaucoup d’humour et un trait caractéristique, Marjane Satrapi prend le problème à bras-le-corps. Le langage est parfois cru, sa grand-mère ne se gêne pas pour dire ce qu’elle pense. De manière finalement très simple, l’auteure aborde des problèmes profonds car liés aux traditions. Cette petite BD très bien faite, amusante et en même temps effrayante, est un véritable plaisir à lire et me donne envie de découvrir d’autres œuvres de Marjane Satrapi, notamment Persepolis que je n’ai toujours pas lu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s