Uncategorized

Liste de Noël

Mardi, j’étais censée participer au Top Ten Tuesday sur les livres que j’aimerais avoir pour Noël, mais j’ai préféré faire ce petit article en mettant ma véritable liste. Parce qu’évidemment, quand on fait une liste de Noël, on se rend compte une semaine après de tout ce que l’on a oublié de demander, ce qui est plutôt rageant. Bref, la liste n’est pas particulièrement longue, et j’en ai profité pour commander pas mal de bouquins en anglais, que j’espère vraiment avoir. Je ferai un autre article très très bientôt pour vous dire ce que j’ai finalement eu à Noël. Je sais que de toute façon, je serai très heureuse ! Cela fait si longtemps que je n’ai pas commandé spécifiquement de livres … Il était temps !

   

Insatiable, Meg Cabot : Sick of hearing about vampires? So is Meena Harper. But her bosses are making her write about them anyway, even though Meena doesn’t believe in them. Not that Meena isn’t familiar with the supernatural. See, Meena Harper knows how you’re going to die. (Not that you’re going to believe her. No one ever does.) But not even Meena’s precognition can prepare her for what happens when she meets—then makes the mistake of falling in love with—Lucien Antonescu, a modern-day prince with a bit of a dark side. It’s a dark side a lot of people, like an ancient society of vampire hunters, would prefer to see him dead for. The problem is, Lucien’s already dead. Maybe that’s why he’s the first guy Meena’s ever met whom she could see herself having a future with. See, while Meena’s always been able to see everyone else’s future, she’s never been able look into her own. And while Lucien seems like everything Meena has ever dreamed of in a boyfriend, he might turn out to be more like a nightmare. Now might be a good time for Meena to start learning to predict her own future. . . . If she even has one.

Breadcrumbs, Anne Ursu : Once upon a time, Hazel and Jack were best friends. But that was before he stopped talking to her and disappeared into a forest with a mysterious woman made of ice. Now it’s up to Hazel to go in after him. Inspired by Hans Christian Andersen’s « The Snow Queen, » Breadcrumbs is a story of the struggle to hold on, and the things we leave behind.

The Unbecoming of Mara Dyer, Michelle Hodkin : Mara Dyer doesn’t believe life can get any stranger than waking up in a hospital with no memory of how she got there. It can. She believes there must be more to the accident she can’t remember that killed her friends and left her strangely unharmed. There is. She doesn’t believe that after everything she’s been through, she can fall in love. She’s wrong.

The Scorpio Races, Maggie Stiefvater : Some race to win. Others race to survive. It happens at the start of every November: the Scorpio Races. Riders attempt to keep hold of their water horses long enough to make it to the finish line. Some riders live. Others die. At age nineteen, Sean Kendrick is the returning champion. He is a young man of few words, and if he has any fears, he keeps them buried deep, where no one else can see them. Puck Connolly is different. She never meant to ride in the Scorpio Races. But fate hasn’t given her much of a choice. So she enters the competition – the first girl ever to do so. She is in no way prepared for what is going to happen.

Harry Potter Film Wizardry : Eh oui, je n’ai pas pu m’en empêcher. Ce livre me semble absolument magnifique et j’espère vraiment que je l’aurai entre mes mains ! C’est une façon de continuer à faire vivre la magie Harry Potter, après tout.

L’ombre du vent, Carlos Ruiz Zàfon : Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l’Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

Mon frère a aussi commandé de nombreux livres — je l’ai un peu beaucoup influencé dans ces choix — dont Oscar Pill d’Eli Anderson, A comme Association d’Erik L’Homme et Pierre Bottero et La Maison de Soie d’Anthony Horowitz.

Publicités

3 réflexions sur “Liste de Noël

  1. Que de livres qui ont l’air bien ! 😀
    Le Harry Potter me fait très envie aussi. J’aimerais aussi découvrir La Maison de Soie d’Anthony Horowitz.
    Et lance-toi pour A comme Association ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s