Uncategorized

Switch Girl — Natsumi Aida

Nika est une fille bien dans sa peau, belle, populaire et toujours de bonne humeur. Mais derrière cette façade trompeuse, la jeune fille cache une toute autre apparence qu’elle tente de garder secrète : dès qu’elle rentre chez elle, Nika se relâche et devient plus négligée. Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée et …

Déjanté et irrévérencieux, Switch Girl dresse un portrait burlesque des jeunes filles d’aujourd’hui. Épilation, points noirs et autres délires cosmétiques au programme de cette bible de la fille moderne !

J’avais lu les premiers tomes il y a assez longtemps : une amie me les avait prêtés. Ces derniers jours, je fus prise sans trop savoir pourquoi d’une fièvre mangaesque. Du coup, j’ai acheté les 4 premiers tomes de la série, ainsi que 2 tomes d’une autre série — je suis faible. Je ne pouvais pas résister à la tentation de parler de ce manga-ci, qui est vraiment exceptionnel.

Le dessin. Tout d’abord, je trouve le graphisme magnifique. L’auteure a un excellent coup de crayon et j’adore les têtes qu’elle donne à ses personnages, que ce soit dans les moments sérieux ou plus rigolos. C’est vrai que l’on a souvent l’impression que certains mangakas dessinent de la même manière, mais finalement, je trouve des originalités dans ces dessins. Je trouve les personnages vraiment expressifs, tout est fin. Mention spéciale pour la maman de Nika.

Le texte & l’histoire. Alors là, y a vraiment des perles. Quand Nika tente de montrer à Arata comment mettre 30 concombres dans un seul sac en plastique, c’est juste hilarant. Le surnom donné à la peste d’une autre classe : Queen Guenon. Franchement, j’ai beaucoup ri. L’alliance texte/dessin est parfaite. J’ai aussi beaucoup aimé les petits apartés de Natsumi Aida, dont ses « questions » pour savoir si l’on est une vraie Switch Girl ou non. D’ailleurs, qu’est-ce qu’une Switch Girl ? En cours, Nika est une jeune fille ultra populaire, sublime, bien habillée jusque dans les moindres détails, parfaite. Mais dès qu’elle rentre chez elle … Fini la jupe et les sous-vêtements sexys, place au jogging, au culotte qui boulochent et aux jeux vidéos. D’un autre côté, il y a Arata, un jeune homme binoclard (lunettes à triple foyer), qui se fait agresser dès son premier jour de cours … Mais qui est en réalité un jeune homme magnifique. Bref, vous voyez le tableau. Nika risque d’être découverte, tout comme Arata. Certaines personnes veulent leur nuire, etc, tout pour donner du rebondissement. Mais ce que j’aime vraiment, c’est que Nika n’est pas prout-prout. Je veux dire, quand je rentre chez moi, je me mets aussi à l’aise, comme elle. C’est un peu plus réaliste que la plupart des shojos que j’ai lus jusqu’à présent et surtout, c’est vraiment marrant. Ça parle aussi d’un sujet important : les apparences. Comment peut-on vivre en ayant deux personnalités très différentes, tout en sachant que si l’on montre la bonne (le mode OFF pour Nika), on risque de perdre tout réseau social ?

Je conseille ce manga à toute personne qui a envie de passer un très bon moment, de rire, de se retrouver dans le personnage principal et de lire une histoire plutôt originale. Je vais progressivement avancer ma lecture, mais je suis sûre que ça va me plaire jusqu’au bout, même si ça reste parfois un peu cucu la praline … Moi, je m’en fiche, j’aime ça et l’auteure trouve toujours un nouveau rebondissement !

 

Publicités

5 réflexions sur “Switch Girl — Natsumi Aida

  1. J’ai lu le début du premier tome en magasin mais je n’ai jamais continué jusqu’au bout. Ca a l’air d’être une série très drôle. 🙂
    J’attends que ma médiathèque les ai, la dernière fois je n’ai trouvé que le dernier tome. ._.

    • C’est toujours les pièges des médiathèques ;).
      Oui, c’est très drôle ! En France, ils sortent le 13ème tome bientôt — alors qu’ils en sont déjà au 17ème au Japon, grrr.

  2. Il a l’air d’enfer ce manga ! Cela fait plusieurs fois que je vois de très bonnes chroniques dessus, franchement je vais sauter le pas ! (Dommage ça fait plusieurs fois que je fais les librairies et à chaque fois ils n’ont plus le tome 1 lol je crois qu’il a du succès ce manga 😉 )

  3. j’ai acheter les 14 premiers tome il en reste deux ki ne sont pa encore sortie en France ce manga et magnifique il est drole touchant et emouvant en plus l’auteur nous laisse plein de petit mots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s